mardi 20 mars 2012

LA GRANDE FÊTE DU CALVAIRE !




Le Calvaire est restauré en 2005.


Vue actuelle (2012).

Le calvaire, à l'esthétique plutôt chargée (!!!), a fait l'objet d'une inauguration fastueuse étalée sur trois jours.
Jean-Marc Manguy nous en a transmis le programme officiel dans son ouvrage sur Chaunay :

On pourra consulter également le message qui recense les Cartes Postales consacrées au Calvaire de Chaunay, devenu le repère de la Nationale 10...




GRANDE FÊTE DE L'INAUGURATION 
ET DE LA BÉNÉDICTION 
DU CALVAIRE DE CHAUNAY



Présidée par le Chanoine Péret, secrétaire général de Monseigneur l'Évêque de Poitiers.

Les 16, 17 et 18 Avril Triduum préparatoire à la fête.

Le 19, jour de la grande cérémonie, messes de communion à 7h., à 7h30., à 8h., et à 8h.30.

À 10h. 30, Grand'Messe avec diacre et sous-diacre, chantée par l'Archiprêtre de Civray.

À l'Évangile, l'instruction sera donnée par M. le Curé Doyen de Chef-Boutonne.

À la fin de la Messe, chant de la cantate " Le Calvaire " sur des paroles et une musique de Monsieur l'Abbé Largeau.

Les " Chevaliers Croisés " assisteront en tenue à la Messe, et monteront la garde d'honneur devant l'autel.

Le groupe des Chevaliers Croisés.


Les chanteurs et les chanteuses prendront place à la tribune, autour de l'harmonium tenu par Madame Blanchard.

Les chants seront dirigés par Monsieur l'Abbé Largeau, curé de Beaumont.

Après la Messe, les Croisés conduiront processionnellement le clergé au Presbytère.

On chantera le cantique " Vive le Christ ! "

Les paroisses assistant à la fête sont priées d'apporter leurs bannières respectives.

À 2heures précises, on se réunira à l'Église.

Vèpres brèves, Magnificat.
Cantate : " L' étendart du chrétien ", composition de Monsieur l'Abbé Largeau.

Après la cantate, on partira en procession dans l'ordre qui sera indiqué, en chantant le cantique populaire :
 " Soldat du Christ ! ".


La Procession.

Un groupe des Chevaliers Croisés fera cortège au Christ du Calvaire étendu sur un lit de parade, que précèderont les deux anges en fonte artistique, portés par douze hommes sur deux brancards chamarrés.


Le Défilé du Cortège.

Dans l'intérêt du bon ordre, les fidèles prendront au Calvaire la place qui leur sera désignée par les prêtres chargés de la direction.

Le Christ sera immédiatement attaché à la Croix, et les anges seront portés à la place qu'ils doivent occuper.

La mise en croix.


Bénédiction du Calvaire par le Chanoine Péret.

La Bénédiction.



Chant de l' O Crux avec Pater Ave.

Sermon par Monsieur le Doyen de Couhé.

Les acclamations faites par un prêtre de l'assistance seront répétées par la foule qui s'unira ensuite aux chanteurs et aux chanteuses pour chanter en masse le refrain du cantique : " Vive Jésus ! Vive sa croix ! "

Le 4 Décembre 1913, les bienfaiteurs du Calvaire reçoivent la bénédiction du Souverain Pontife.

Très Saint Père.

L'Abbé L. Barraud, curé de Chaunay, diocèse de Poitiers, humblement prosterné aux pieds de Votre Sainteté, sollicite la bénédiction pontificale et l'indulgence plénière " In Articulo Mortis ", pour tous ceux qui ont contribué à la construction du grand calvaire, élevé dans la paroisse, pour clore le grand jubilé constantinien, ainsi que pour leurs parents jusqu'au troisième degré.

Rome, le premier Décembre 1913.

Juxta preces peramanter in Domino.

Pius PP. X.

Sources : Manguy, op. cit.